Nous sommes actuellement le 25 Janvier 2022, 07:56

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 449 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 18, 19, 20, 21, 22, 23  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 14 Novembre 2020, 18:18 
Hors-ligne Scribouillard
Avatar de l’utilisateur
Fils d'Amandil d'Andunië et Roi du conseil du Sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 5354

Elendil s'était focalisé sur les points d'attention immédiats, mais son trésoriers avait mis en lumière des aspects qui préoccupaient déjà fortement les aventureux et les guildes des Edain.
Il acquiesça et répondit :
« Nous nous rejoignons sur la priorité absolue accordé à la sécurisation de notre futur territoire et au rôle primordial de l'armée dans notre installation. Tout le reste en dépends. Je réponds favorablement à votre requête de figurer "en tête du convoi", il appartient toutefois au général Sothor de décider de votre affectation précise.

Pour en revenir aux aventureux, et à leur désir de reprendre la mer au plus vite, ou toutefois de sécuriser un accès à la mer... Il vous faudra tempérer les ardeurs de vos confrères. J'ai bien conscience des avantages immenses que nous retirerons à ouvrir une voie fluviale commerciale vers le golfe du Lindon. Mais notre priorité immédiate est de nous protéger, de nous nourrir et de nous loger... Toutefois, considérez qu'il s'agira là d'un axe prioritaire de développement du royaume dès que nous aurons gagner une stabilité relative. Le fleuve Baranduin et plus particulièrement le pont qui le traverse, ne permettra pas à de grandes embarcations d'emprunter son cours. Il faudra donc créer des bacs et de petits voiliers adaptées à cet effet. Enfin, pour ce qui est de reprendre la mer, nous serons entièrement tributaire des Noldors tant que nous n'aurons pas récupéré Vinyalondë (Lond-Daer-Enedh). »

Elendil soupira :
« Mais je m'égare. Concentrons-nous sur nos objectifs immédiats. Nous reparlerons des desiderata des aventureux quand la situation le permettra. En attendant, mes sujets son en mesure de comprendre que nous avons d'autres priorités. Les aventureux grossiront les rangs de l'armée régulières - à laquelle ils sont déjà rattachées - pour mettre leur compétences guerrières à profit, tant que cela s'avèrera nécessaire. Arrivé au Lac Evendim, ils devront s'atteler à la construction d'embarcations de pêche et auront la tâche cruciale de subvenir aux besoins de tous jusqu'à ce que l'agriculture puisse prendre le relai. L'assemblée générale de la guilde, qui se tiendra peu après notre arrivée, sera l'occasion de vous organiser en ce sens, maître Linfëa. »

Le roi porta son regard vers sa nièce :
« Lireliémiliath, votre monnaie d'échange pour négocier avec les autochtones sera donc - comme suggéré par Linfëa - la force armée qui vous accompagnera, ainsi qu'une partie du trésor du royaume, que Linfëa et Fëaromen mettront à votre disposition. Linfëa, bien que je salue votre proposition d'engager vos ressources personnelles à cet effet, je doute d'une part qu'elles soient suffisantes. D'autre part, il est du ressort du royaume de pourvoir aux besoins du peuples. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 21 Novembre 2020, 23:28 
Hors-ligne Dramaturge
Avatar de l’utilisateur
Général du Conseil du Sceptre

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 8015

Le dirigeant des armées avait laissé passer les déclarations de Linféa et de son suzerain, écoutant chaque mot attentivement. Les choses semblaient donc avoir été dites et seraient faites ainsi.

« Le devoir de l'armée est de protéger notre peuple. Nous accomplirons notre rôle, encore plus et encore mieux que d'ordinaire à ce moment crucial de notre civilisation. Nous savons que nous sommes le premier maillon de la chaine. Et qu'une armure est aussi solide que le plus faible de ces maillons. L'armée ne compte pas être celui-ci.

La présence de Linféä, quelle qu'elle soit, sera un avantage crucial qu'il ne faudra pas galvauder. J'apprécierais d'avoir à mes côtés l'esprit chantant de Nindamos et tous les aventureux. Un atout de poids pour assurer la sécurité des membres des guildes.

Loin de moi l'idée de négliger les guildes autres que celle des bâtisseurs. Je n'ai mentionné qu'eux car ils apparaissaient à mes yeux comme le choix le plus évident. Bien entendu, je m'en remet à votre expertise, Linféä, pour organiser comme il se doit les fondations d'une cité forte pour le renouveau des Edains. Et sélectionner avec le plus grand soin les artisans nécessaires à cela.

Mes hommes assureront dans un premier temps l'établissement d'un camp de base, comme ceux qui sont faits pour les campagnes militaires. Pour la suite, nous nous concentrerons essentiellement sur la protection de la zone pour que chacun puisse accomplir son office.
 »


Ayant donné son assentiment, Sothor ne put s'empêcher de dire à Elendil :

« J'attends avec impatience de savoir ce que Valdaë et vous pourraient découvrir. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 22 Novembre 2020, 13:32 
Hors-ligne Scribouillard
Avatar de l’utilisateur
Intendant au conseil du Sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 5354

Elendil approuva d'un signe de tête.
Fëaromen clôtura finalement le conseil du matin :
« Elendil, Valdaë et moi-même allons donc consacrer nos efforts sur l'exploration des lieus qui nous séparent du lac Evendim. Nous tiendrons à nouveau conseil ce soir pour vous rendre compte de ce que nous aurons pu observer. »

Les conseillers prirent donc congés, laissant seul Ankhorn, l'intendant et le roi.
Elendil interrogea Valdaë sur le devenir des rôdeurs qui avaient été détachés :
« Valdaë, avez-vous reçu des nouvelles de vos hommes partis pour protéger la ville de Bree ? C'est une mission de première importance. Cette ville revêt déjà un caractère stratégique indéniable de par sa position centrale sur la grande route de l'Est, en Eriador. Sans compter que nous créerons bientôt une route, pour relier notre futur royaume à la route de l'Est. La jonction se fera très probablement aux alentours direct de la ville de M Poiredebuyre... »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Décembre 2020, 22:54 
Hors-ligne Incube/Succube
USER_AVATAR
Maréchal et Grand explorateur du Conseil d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 1716
« Hélas Sire, Fearomen, je reste encore sans nouvelles de leur part. Sachez que j’ai toute confiance en mes hommes et je suis certain que si le moindre incident arrivait, ils sauraient, au péril de leur vie, assurer la sécurité de leur convoi et des reliques qu’ils transportent

Nous nous sommes déjà donné des points de contrôles en fin de journée. Je serais donc en mesure de vois faire un retour hebdomadaire. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Décembre 2020, 23:31 
Hors-ligne Scribouillard
Avatar de l’utilisateur
Intendant au conseil du Sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 5354

L'intendant des Edain acquiesça :
« Je n'en doute pas. Joignez-vous au roi et à moi-même. Vous prendrez l'un des Palantiri et tenterez de prendre contact avec eux. Une fois que cela sera fait, vous nous aiderez à explorer les lars qui nous séparent de notre nouvelle terre d'accueil. »

L'intendant trempa une dernière fois sa plume dans l'encrier disposé à la droite du manuscrit registre. Il écrivit un dernier paragraphe, puis conclut :
« Parfait. Retrouvons-nous dès la fin de l'après-midi avec le reste du conseil pour que partagions les résultats de nos explorations respectives. »

Il était déjà bientôt l'heure du déjeuner, aussi, Fëaromen alla donner des consignes pour qu'un repas leur fut apporté à tous trois dans leurs tentes respectives.
Avant de libérer Ankhorn, Elendil distribua les tâches :
« Je m'occuperai personnellement d'explorer les terres qui séparent le fleuve Baranduin de notre trajet. Fëaromen, vous vous concentrerez sur tout ce qui s'y trouve à l'est. Quand à vous, Ankhorn, il vous revient l'exploration des abords du Lac Evendim et de la tour de garde que nous avons repérée. J'ose espérer qu'elle constituera le seul obstacle à notre installation. »

Le roi se dirigea vers le fond de sa tente, récupéra un somptueux coffret en bois et fer forgé et le tendit à Valdaë.
« Voilà pour vous, il vaut mieux nous séparer, nous risquerions de nous déconcentrer sinon. »
Fëaromen avait suivi le roi et se saisit lui-même de l'une autres pierres de vision. Puis Ankhorn et lui prirent congé.

► Afficher spoiler
Donc, pour l'utilisation du Palantir en mode exploration (pour communiquer, cela ne demande aucun test ou effort particulier) et suivant les recommandations de Luc :
Tout d'abord : 1 test Sagesse ou Charisme DD14. Si échec, tu en refais un autre. Si échec, tu ne peux pas explorer
Puis, 1 test Intelligence pour l'exploration. Si échec, tu en refais un autre.
Haut
 Profil  
 
×5 Message Publié : 06 Décembre 2020, 22:05 
Hors-ligne Incube/Succube
USER_AVATAR
Maréchal et Grand explorateur du Conseil d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 1716
► Afficher spoiler
Sagesse: Aubadass lance 1d20+4 et obtient 6 (2) - Utilisation de l’inspiration Aubadass lance 1d20+4 et obtient 11 (7)
Intelligence: Aubadass lance 1d20+1 et obtient 8 (7)
Encore du grand Mendes

Je retenté les jets puisque c’est si gentillement proposé
Sagesse: Aubadass lance 1d20+4 et obtient 20 (16)
intelligence: Aubadass lance 1d20+1 et obtient 13 (12)

Ankhorn se positionna devant la pierre, dans l'attente qu'un évènement se crée . . . Rien. Il essaya de poser ses mains dessus et commença à se concentrer sur leur position. . . et des images floues arrivèrent :
Un flash : il vit des bateaux quittant une baie avec des bâtiments en flammes.
Un flash : il se vit en miroir, puis ses yeux se cernèrent, ses cheveux passèrent du blond au blanc. L'image se fit avec plus de recul et il se vit clairement âgé, au bord d'un feu, entouré de plusieurs personnes, certainement des rôdeurs, d'une autre génération.
Un flash : il vit Elendil, entouré du Conseil, comme quelques instants plus tôt
Un flash : il s'envola vers une montagne sombre, un volcan puis parcourut des forêts, des rivières, . . .
Un flash: il vit une une armée combattant une autre armée au bord d'une montagne, entendit même un son de Cor

Toutes ces images se succédèrent à un rythme effréné, provoquant un malaise qui lui imposa de lâcher l'objet pour reprendre son esprit. il était en sueur, essoufflé, comme si il avait couru pour échapper à la main de l'Ombre, pour se sauver lui et les siens, comme quelques temps plus tôt:

Il avait été prévenu de la difficulté de contrôler le Palantir mais cela dépassait ce qu'il avait imaginé.
Il se reprit et après quelques secondes, qui parurent bien plus longues, il recommença et . . .
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Décembre 2020, 01:33 
Hors-ligne Scribouillard
Avatar de l’utilisateur
Résultat d'exploration avec les Pierres de Vision

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 5354
► Afficher spoiler
J'enchaîne donc, mais il faudra quand même que tu te fendes d'un petit descriptif de comment Ankhorn manipule la pierre, pour le RP.

Valdae avait réussi à focaliser la vue que lui offrait le Palantir sur la position actuelle des rescapés de Numenor, légèrement au sud est du Pont du Baranduin. Il mit un certains temps à coordonner les mécanismes de pensées et les mouvements que son corps devait faire autour de la pierre et enfin pouvoir oser prendre du recul. Il y parvint cependant et prit de la hauteur jusqu'à en avoir le vertige. Les tentes de l'immense campement n'étaient à ce point, que de petites formes géométriques blanches, dépassant de la lisière de la Grande Forêt. Il orienta sa vue en direction du fleuve et le remonta, toujours sans bouger de point de vue pour avoir une vue d'ensemble du Sud des Collines Evendim. Le lac n'était pas visible car il n'était pas assez haut pour regarder par dessus les montagnes. Mais il n'en avait nul besoin. Plus confiant désormais dans ses capacités à manier l'artefact, il plongea en direction du fleuve Baranduin et le remonta. Lentement d'abord, puis de plus en plus vite. Alors qu'il atteignait presque la point Est de la montagne, un reliquat de fumées attira son attention. Il ralentit.
Il était arrivé à hauteur du pont de singe - ou plutôt ce qu'il en restait - établi par leurs ennemis. Les elfes avait fait bonne œuvre. Sur la rive est, la tour où devait arriver le pont n'était plus ruines fumantes, tout comme bâtiments grossiers qui se trouvaient non loin. Sur la rive opposée, l'autre tour avait également été détruite par le feu. Il poursuivit toutefois son "chemin" car cette partie de l'exploration était réservée au roi des Edain, aussi il était inutile de perdre du temps.
Ankhorn savait que le fleuve épousait légèrement les derniers reliefs de la montage jusqu'à arriver à sa source. Il suivit son cours et dû reprendre de la hauteur, arrivé à un point où une forêt dense "traversait" le fleuve pour s'étende de part à en part. La hauteur des arbres qui la composait lui cachait la vue. Ce faisant, il eut enfin un point de vue complet sur les nouvelles terres qui allaient constituer le berceau du royaume en exil. La beauté du lieu était à couper le souffre. Les arbres bordait le lac en tout point, toutefois, pas en tout lieu avec la même densité.

Message secret pour aubadass.
Valdae vit rapidement la tour de guet orc qui avait été préalablement repérée par le conseil, lors des précédentes explorations et signifiés sur les cartes qu'il avait consulté avant de se lancer dans les manipulations de la pierre. Il s'en approcha afin de recueillir un maximum d'informations utiles en vue de son inévitable assaut. Il n'aperçut aucun orc car les créature se maintenaient dans l'ombre pendant les heures les plus lumineuses du jour.

Message secret pour aubadass.
Message secret pour aubadass.


Vous n’êtes pas autorisé(e) à consulter les fichiers insérés à ce message.
Haut
 Profil  
 
×4 Message Publié : 08 Décembre 2020, 23:48 
Hors-ligne Incube/Succube
USER_AVATAR
Maréchal et Grand explorateur du Conseil d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 1716
Ankhorn poussa sa concentration pour essayer de déterminer le nombre d'ennemis dans la tour de guet, puis il porta son attention aux alentours du lac puis le pied des montagnes.

Après avoir obtenu le maximum d'information, il relâcha sa concentration. Il présentait des signes important de fatigue mais la journée s'était bien écoulée et il devrait bientôt contacter Ievgeni et Anrad pour connaitre l'avancée de leur periple.

Il en profita pour se reposer et dès que le soleil commença à se coucher, il essaya de contacter ses compagnons.

► Afficher spoiler
Test SagesseAubadass lance 1d20+4 et obtient 13 (9) Aubadass lance 1d20+4 et obtient 15 (11)
Test Intelligence Aubadass lance 1d20+1 et obtient 18 (17) Aubadass lance 1d20+1 et obtient 4 (3)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Décembre 2020, 03:10 
Hors-ligne Scribouillard
Avatar de l’utilisateur
Résultat d'exploration avec les Pierres de Vision

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 5354
► Afficher spoiler
Inutile de refaire un test quand tu souhaites observer quelque chose pendant l'utilisation du Palantir. On restera toujours sur tes premiers jets de dés, normalement.

Ankhorn fut ravi d'avoir à sa disposition un artefact aussi puissant, car il put ainsi pénétrer l'intérieur de la tour de garde en toute sécurité.
Entre les murs, une trentaine d'orc dormait pour la plupart, mis à part quelques-uns affectés en tant que sentinelle, réfugiés à l'ombre de la structure en bois qui surplombait l'édifice.

Bien qu'il ne put déterminer l'entrée des grottes les plus proches, repaire de l'un des clans orc qui cohabitaient là, il remarqua que non loin de l'endroit où la rivière se formait, la faible profondeur de l'eau permettait de la traverser sans se mouiller plus qu'au niveau des cuisses. De part et d'autre de ce gué naturel, un chemin se formait sur une rive en direction des montagnes, se perdant dans la forêt, sur l'autre en direction de la tour de garde. Le chef des rôdeurs tenta de remonter le chemin des montagnes afin d'identifier, une nouvelle fois, l'entrée de leur repaire mais il n'en fut pas capable. A plus haute altitude, le chemin se perdait dans les rochers et ne formait plus de trace visible.

La fatigue obligea finalement Valdae à relâcher son contrôle sur la pierre de vision. Il se leva lentement et mit quelques instant à focaliser son esprit sur ce qui l'entourait. Il jugea préférable de s'accorder quelques instants de repos avant de prendre contact avec ses hommes. Il s'allongea sur son couchage et s'endormit sans tarder.
Fort heureusement, le bruit du campement alentour ne lui permit pas de sombrer dans un sommeil profond et il se réveilla moins d'une heure après avoir fermer les yeux.

Il se positionna à nouveau devant l'artefact, non sans une certaine appréhension. Toutefois, à son grand soulagement, il s'aperçut rapidement qu'il n'avait pas à fournir le moindre effort pour tenter d'entrer en contact avec ses hommes. Ces derniers se tenaient prêts à recevoir un contact de sa part.

Pour ce qui concerne la discussion avec les rôdeurs détachés à Bree, ça se passe sur la quête secondaire d'Ankhorn.
Ici : viewtopic.php?p=314185#p314185


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Décembre 2020, 02:37 
Hors-ligne Scribouillard
Avatar de l’utilisateur
Fils d'Amandil d'Andunië et Roi du conseil du Sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 5354
14 Juillet 3319 SA en fin d'après-midi

L'après-midi touchait à sa fin. Elendil attendit que Fëaromen ait réuni à nouveau tout le monde pour reprendre les discussions de la matinée.
Le roi paraissait inquiet, toutefois cela n'était que légèrement perceptible et il ne se montra aucunement désagréable.
« Bonsoir à tous, nous avons tous été très occupés depuis le conseil qui s'est tenu ce matin, aussi, ne perdons pas une minute.
Fëaromen, Valdaë et moi-même nous sommes donc attachés à explorer via les Palantiri les lars qui nous séparent de notre point d'arrivée. Je commencerai donc par vous faire part de ce que j'ai pu observer. J'ai repéré les abords du fleuve Baranduin jusqu'aux endroits où nous devrions cheminer pour rejoindre le lac Evendim. Gil-Galad a assuré sa tâche en maître, comme nous pouvions l'espérer. La passerelle que les orcs avaient érigée n'est que ruines fumantes, tout comme les campements qu'ils avaient établis alentours, et ce, des deux côtés du fleuve. Je n'ai pas trouvé trace d'un seul orc vivant sur la rive Est. Les Noldor n'ont toutefois pas poussé jusqu'à s'en prendre au poste d'observation de nos ennemis, situé au sein même des collines Evendim, non loin de la passerelle. Toutefois, elle se situe suffisamment loin de notre destination première pour ne pas constituer une menace immédiate. »

► Afficher spoiler
On parle ici de la "tour de guet 2" sur la carte principale.
Elendil pointa du doigt l'endroit indiqué sur la carte dépliée qui se trouvait au centre de la table du conseil.
« Il faut toutefois noter la présence de Trolls dans les forêts qui nous séparent de notre destination. Bien sûr, je n'ai pu observer leurs déplacements car ces créatures craignent par dessus tout la lumière de la Soleil, qui s'avèrent pour eux mortelle. Mais j'ai pu m'assurer de leur présence en pénétrant dans des cavernes rocheuses qui parsèment les bois. Ils ne constitueront donc pas non plus une menace à court terme, à condition que nous évitions de traverser les forêts.
En conclusion, la seule menace que nous aurons à rencontrer depuis les secteurs que j'ai explorés ne peut venir que des collines Evendim elles-mêmes. S'il est certains que nos ennemis ne peuvent plus traverser le fleuve, nous ne pouvons exclure l'hypothèse de l'envoi de renforts rapides lorsque nous donnerons l'assaut sur leur tour de guet. »

► Afficher spoiler
Cette fois, je parle de la tour de guet 1.
Le roi tapota sur la carte la position de leur objectif.

Fëaromen s'attendait à ce qu'Elendil lui donne la parole, mais il n'en fit rien et poursuivit alors que ses traits se crispaient quelque peu.
« Avant de céder la parole à Valdaë et Fëaromen, sachez que mes recherches pour retrouver la trace de mes fils - Isildur et Anárion - qui mènent le reste de notre peuple, n'ont toujours pas été couronnées de succès. »
Un silence de mort s’abattit sur le conseil.
« Je n'ai cependant pas eu le temps de consacrer plus d'une heure à cette tâche cette après-midi. Aussi, nous devons espoir garder. Les rivages de la Terre du Milieu sont immenses et malgré le formidable atout que représentent les Palantiri, c'est de temps dont nous manquons pour réussir à identifier l'endroit où ils ont touché Terre. Une chose est certaine, il ne se trouvent pas au Lindon, ou au Nord du Royaume des elfes, j'ai pu m'en assurer. Nous serions donc impuissants à leur apporter un secours quelconque, dussè-je les avoir retrouvés, car ils sont probablement très loin de notre position - à supposer que leurs navires n'aient pas fait naufrage... »

► Afficher spoiler
Nous y voilà, en plein dans la pirouette pour recadrer au "canon" de Tolkien. Il n'y a rien de secret dans ce qu'Elendil a évoqué. Vous êtes tous au courant que les navires ayant transporté les Fidèles hors de Numenor vers la Terre du Milieu ont été scindés par la terrible tempête qui l'a submergée. Elendil effectue des recherches depuis que vous avez touché Terre, qui jusqu'à présent n'ont pas été couronnées de succès. Nous partons du principe qu'il vous a régulièrement informé de la situation. Toutefois, si vous avez des questions, ne vous gênez pas.

Le roi ne laissa pas le désespoir s'abattre sur sa suite :
« Mais, revenons-en à ce qui relève de notre sécurité propre. Valdaë, qu'en est-t-il de votre côté ? Avez-vous pu repérer les forces orcs en présence au niveau de la tour de guet que nous devrons prendre d'assaut ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 15 Décembre 2020, 21:44 
Hors-ligne Incube/Succube
USER_AVATAR
Maréchal et Grand explorateur du Conseil d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 1716
« Notre point de chute sera les abords du Lac au pied des montagnes Evendim. Le Roi a analysé avec perspicacité les lieux et ses dangers.
Ce qui est sur, c'est que nous manquerons de rien sur place : Pierre, bois, eau et nourriture.

Quant à la tour de Guet, malgré le peu d'activité visible en pleine journée, j'ai pu découvrir une cinquantaine d'orc prêt de la tour de guet et une trentaine sur la forêt alentours.
Il est donc clair que c'est un point stratégique que nous allons devoir reprendre avant l'arrivée de nos troupes et de nos citoyens.
La forêt abrite surement d'autres surprises, comme des trolls, mais c'est aussi un bon camouflage pour nous, notamment en plein jour.

J'envisage d'appliquer une attaques en trois groupe :
- le premier, le plus gros sera la frappe principale qui attaquera la tour de guet - je dirais une soixantaine de guerriers, bien armés et frappant fort et qui vont provoquer la discorde au sein de leur rang.
- le second, qui arrivera depuis la forêt le plus furtivement possible pour prendre à revers les troupes d'orc situés dans la forêt et qui vont forcement réagir au premier assaut. Ainsi dès qu'ils commenceront à se mettre en place, ils seront là pour les désorganiser.
- le troisième qui se mettra à la lisière de la forêt pour stopper le moindre orc qui s'enfuira en direction de la montagne ou vers le lac.

Qu'en pensez vous Général Sothor, Elendil ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 16 Décembre 2020, 21:54 
Hors-ligne Scribouillard
Avatar de l’utilisateur
Fils d'Amandil d'Andunië et Roi du conseil du Sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 5354
Elendil prit la parole avant que Sothor n'intervienne à son tour :
« Vous dîtes, cher Valdaë, que vous avez pu observer une cinquantaine d'orc autour de la tour de guet ? Cela signifierait-il que ces engeances là ont la capacité d'affronter la lumière de la Soleil ? Il s'agirait d'une révélation cruciale qui nous impacterait fortement notre stratégie ! »
Pour rebondir sur ce qui concernait l'ébauche de stratégie proposée par Valdaë, le roi fit montre d'une détermination implacable :
« Par ailleurs, général Sothor votre objectif concernant cette bataille à venir est on ne peut plus clair. Nous disposons de ressources militaires limitées. Par ressources, j'entends le nombre d'hommes à notre disposition. Aussi, il est impératif de réduire au minimum nos pertes. Nous aurons l'avantage du nombre, pour une fois et de la surprise si nous planifions correctement les choses. Les orcs devront idéalement être éradiqués sans que nous essuyions la moindre perte, ou tout au plus une 5 soldats au grand maximum. »

Haut
 Profil  
 
Message Publié : 20 Décembre 2020, 16:58 
Hors-ligne Dramaturge
Avatar de l’utilisateur
Général du Conseil du Sceptre

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 8015

Sothor se grattait la barbe, les yeux rivés sur la carte et le point désigné par Elendil et décrit par Valdae. Il laissait planer un très long moment de silence, ses yeux allant sur les divers points de la carte, durcissant ses traits et faisant plisser son front. Il n'arrivait pas à se décider, mais il prit malgré tout la parole pour faire étalage de ses premières stratégies.

« Je pense qu'il nous manque encore quelques informations que nous pourrions obtenir et me permettrait de définir la meilleure stratégie permettant les moindres pertes. Tout comme vous le disiez mon roi, le sang de chaque Edain ou elfe est précieux...

Tout d'abord, il me faudrait savoir quel est le moyen qu'ont les orcs pour prévenir les leurs d'une incursion; un feu, des drapeaux, un cor, un coursier à pied ou sur warg... C'est le point de départ de ma stratégie, neutraliser la capacité de ramener des renforts. Certainement que les elfes ou les rôdeurs seront les meilleurs pour ce rôle de par leur capacité à cribler l'élément d'alerte de flèches en un temps record, et pouvant se positionner en petit groupe discret et autonome bien mieux que mes soldats.

Une fois ce premier objectif atteint, les orcs n'auront plus qu'une option : aller prévenir leurs congénères eux-mêmes, soit en fuyant soit en nous combattant. Car ne perdons pas de vue que c'est cela l'objectif d'une tour de guet.
J'imagine qu'il y a un gué dans la rivière qui se jette dans le lac, cela m'étonnerait fort que les orcs fasse le grand tour jusqu'au pont détruit depuis les collines pour rejoindre cette tour. Il faudrait que je sache où il est, je développe pourquoi.

Depuis quel endroit les orcs de la tour ont ils le moins peur d'une attaque? Depuis l'Ouest et le lac, c'est logique. Je voudrais voir s'il est possible de lancer le gros de l'attaque sur la tour depuis l'ouest, bien que cela implique de traverser deux fois le fleuve et d'emprunter les sous-bois, d'où l'intérêt et la position d'un gué. Si nous y arrivons les sbires de l'Ennemi devront fuir en longeant le fleuve vers l'Est et le Sud, soit en s'éloignant de l'entrée de leurs cavernes. Propice pour que nous puissions les faucher en pleine fuite plus aisément.

En gros, je reprends la proposition de Valdae, qui est bonne, mais en rameutant les ennemis dans la direction opposée. Mis à part le sens de fuite de nos ennemis, quel intérêt de faire ce détour me dirait vous? Et bien simplement pour le cas où les orcs nous attaquent au lieu de fuir, la solution que je préfèrerais, car nous disposerions d'un allié de grande puissance, le soleil.

Je pense qu'il nous faut lancer l'assaut environ une heure après le lever de soleil, lorsque celui-ci est encore bas et rasant. En polissant nos boucliers et armures, nous devrions pouvoir réfléchir les rayons vers la tour, faussant la vue d'orcs qui viendraient de se lever suite à leur activité nocturne. Qu'ils estiment mal notre nombre ou les positions des unités annexes au gros des troupes, sont des facteurs qui jouent tous en notre faveur pour une bataille.

Enfin, le point dur de ce plan réside aussi dans la capacité de déplacement de nos armées, notamment au travers des forêts. Pour cela, il faudra envisager de "décaler" nos périodes de mouvements, à moitié la nuit, à moitié le jour pour minimiser les éventuelles rencontres avec les orcs ou trolls qui traineraient par là. Et une nouvelle fois, malgré l'incroyable avantage que nous offrent les palantirs, j'envisage de maintenir la présence d'une équipe d'éclaireurs en amont du groupe combattants.

Si je dois résumer mes demandes par rapport à mes idées actuelles, serait il possible de me dire le moyen d'alerte des orcs de la tour, la position d'un gué sur la rivière, la position des orcs de la forêt et la position des cavernes des Trolls. Car s'ils sont dans des cavernes, il nous suffit peut-être de bloquer les entrées de celles-ci pour s'affranchir d'eux...
 »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 20 Décembre 2020, 21:41 
Hors-ligne Scribouillard
Avatar de l’utilisateur
Fils d'Amandil d'Andunië et Roi du conseil du Sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 5354
14 Juillet 3319 SA en fin d'après-midi

Le roi parût satisfait des propositions énoncées par le général, il abonda avec les informations en sa possession :
« Général Sothor, Valdaë, vos idées me paraissent appropriées. De son exploration, combinées au temps que j'ai déjà passé à visiter grâce aux Palantiri les abords du Lac, Valdaë et moi avons pu constituer une carte des environs de la tour que nous allons attaquer. »
Elendil tira de sous la carte de l'Eriador deux petits documents, plus petits, sur lesquels figuraient toutefois plus de détails.
« Lorsque j'ai passé en revu les différentes tours de guets, j'ai remarqué que les orcs disposaient de cors d'alerte à l'intérieur de chaque bâtiment. Aussi, il nous sera impossible, je le crains, de les empêcher de sonner l'alerte dès lors qu'ils nous auront repéré. Il faudrait pour cela pouvoir abattre d'un seul tenant l'ensemble de nos ennemis. »

Pièce jointe :
20201215 Tour de Garde Lac Evendim.png

Elendil remonta le cours du fleuve jusqu'au Lac Evendim :
« Il est un endroit, non loin de la naissance du fleuve aux abords du Lac, où le cours de l'eau est peu profond, semble-t-il. Valdaë, avez-vous pu observer quelque chose en ce sens ? »

Le roi pointa du doigt l'autre carte :

Pièce jointe :
20210110 Gué du Baranduin au Lac Evendim.png


Vous n’êtes pas autorisé(e) à consulter les fichiers insérés à ce message.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Décembre 2020, 00:55 
Hors-ligne Incube/Succube
USER_AVATAR
Maréchal et Grand explorateur du Conseil d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 1716
« Oui mon roi. aux abords de la naissance de la fleuve; J'ai bien constaté un coin avec peu de profondeur. Il y avait aussi des traces de passages. La terre était martelée et l'herbe ne poussait presque plus de la tour jusqu'a la forêt au pied des montagnes; »
Ankhron fit glissé ces doigts sur la carte pour bien préciser tout le chemin parcouru par les Orcs;

« Général, nous serons à même de répondre à vos ordres. Vos propositions, confirmées par le roi, sont tout à fait adaptées à la réussite de cette mission
La vrai incertitude est la suivante : quelle sera la quantité de renfort ennemis ?

Devrions nous envoyez un groupe de guerrier pour essayer de le déterminer avec précisions ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 29 Décembre 2020, 17:00 
Hors-ligne Dramaturge
Avatar de l’utilisateur
Général du Conseil du Sceptre

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 8015

Le général Sothor s'entretint quelques instants avec Ankhorn, pour affiner sur la carte les positions supposées ou repérées de leurs ennemis dans la forêt. Au fur et à mesure de l'avancée de la discussion, les participants au conseil du sceptre purent constater un pli grossissant sur le front du général, signe évident de sa contrariété aux informations qu'il recevait.

Il se redressa, grogna discrètement mais sans s'en cacher, mis machinalement la main dans sa barbe et perdit un temps son regard dans le vide avant de reprendre la parole.

« Il semblerait que mon plan soit quelque peu ambitieux et que je doive l'adapter. Le point principal sera qu'il me semble impossible d'empêcher les orcs de prévenir leurs congénères des montagnes. Malgré tout, cela ne reste "qu"un contretemps".

Après réflexion, je pense qu'il faudrait entre cent vingt et cent cinquante combattants pour prendre ce point stratégique en respectant les objectifs demandés mon roi.

Je maintiens qu'il faut encercler la tour, pour lancer un assaut coordonné depuis plusieurs points. Tout d'abord, en agressant le plus simultanément possible les orcs depuis l'Est et l'Ouest. La réaction de ceux dans la forêt ne devrait pas être un affrontement direct mais plutôt aller quérir des renforts à la tour. Leur centre de commandement recevant ces informations d'assaut diamétralement opposé, il diviseront probablement leurs forces pour parer à l'agression en conséquence.

Si toutefois les troupes des forêts nous prennent d'assaut, nous devrions être assez forts pour nous en débarrasser sans grande difficulté, si tant est que nos explorations de repérage soient correctes.

L'assaut sur la tour se fera depuis l'Ouest et le Sud, le groupe venant de l'Est restant en retrait pour couvrir plus de terrain et couper la retraite aux fuyards qui feraient le grand tour. Le groupe de l'Ouest devra être celui ayant la plus grosse force de frappe, celui du sud le plus d'adaptabilité et celui de l'Est le plus de mobilité et de portée.
Je propose donc que la garde royale, accompagnée de quelques lanciers et archers soit celui positionné à l'Ouest. Ankhorn et ses rôdeurs, épaulé par des aventureux, le groupe à l'Est. Enfin, je me positionnerais au sud, uniquement entouré de mes propres soldats, rompus aux manœuvres de redéploiement auxquelles je les fais s'exercer quotidiennement.

Il nous faudra frapper fort, et ne laisser aucun fuyard traverser. Je donnerais des consignes plus précises à chaque chef de groupe pour cela si toutefois ma proposition est acceptée.

Enfin, il y a l'après. J'aimerais que quelques elfes puissent faire partie de ce convoi. Je ne compte pas utiliser leurs prouesses martiales pour le coup, mais juste leurs armes. En effet, comme dit en introduction, la configuration des troupes ennemis fait qu'il est impossible de les prendre de vitesse pour les empêcher de donner l'alerte ou qu'ils soient assez stupides pour oublier de le faire. Je pense que la réaction logique des orcs des montagnes sera d'envoyer une patrouille de contrôle dans un premier temps, ou une avant garde pour voir de quoi il retourne.
Je voudrais qu'ils viennent à penser que l'attaque provenait d'un bataillon elfique pour rediriger leur attention au sud des montagnes. Pour cela il nous faudra très vite à la fin de la bataille, retirer nos flèches, nos armes et nos blessés Edains pour les remplacer par leurs homologues elfiques. Bien sûr, vous me direz qu'en examinant nos traces de pas, ils pourraient arriver à une toute autre conclusion... Malheureusement, je ne pense pas avoir les moyens d'effacer les traces de tous ceux qui partiront pour cet assaut. Et il est évident que ces troupes passeront par le gué au plus proche du lac, où nous laisserons des traces.
J'ai néanmoins bon espoir que dans la précipitation ils n'y prêtent pas attention avant que leurs propres troupes ne les recouvrent. Pour brouiller les piste, une fois les marques de batailles remplacées, nous enlèverons nos bottes pour nous replier au nord de la tour, théoriquement hors du chemin de poursuite des orcs.

Et si nous avons le temps, s'il est possible de saboter la tour en vue d'un assaut futur lorsque les orcs l'auront réinvestie, ce serait une réussite totale.

Avez-vous des questions?
 »


Ce plan semblait malgré tout ne pas satisfaire pleinement Sothor qui serrait les dents, comme s'il comptait déjà les morts dans son camp qu'il n'avait pas osé évoqué et dont les fantômes le hantait déjà...
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Janvier 2021, 21:01 
Hors-ligne Incube/Succube
USER_AVATAR
Maréchal et Grand explorateur du Conseil d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 1716
« Nous suivrons vos recommandations, Sothor. Nos rôdeurs seront à votre disposition pour assurer l'avenir de notre jeune nation.
Il faudra rester sur nos gardes jusqu'à assurer la prise pleine et totale de la zone.

Ne faudrait il pas rajouter quelques hommes qui puissent partir en éclaireur au pied des montagnes et suivre ce qu'il pourrait se passer en cas d'alerte pour assurer une retraite potentielle ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Janvier 2021, 22:42 
Hors-ligne Scribouillard
Avatar de l’utilisateur
Fils d'Amandil d'Andunië et Roi du conseil du Sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 5354

Elendil grimaça subrepticement quant à l'évocation de la dernière partie du plan, il précisa ses ambitions :
« L'après, comme vous l'évoquez justement Général, je n'aime guère l'envisager autrement que par une prise de possession immédiate du Lac Evendim et de ses abords, tout du moins pour ce qui est de la partie Est du Lac et du plateau qui le sépare des montagnes. J'escomptais frapper fort pour nous installer immédiatement dans la foulée; La peur doit changer de camp ! Je vous rappelle que nous avons décidé de presser le pas et de nous appliquer un rationnement sévère. Je crains que nous n'ayons hélas le temps de pouvoir duper les orcs venus en renfort. Toute notre énergie doit, dès la prise de la tour, se concentrer sur notre installation ou bien les nôtres mourront de faim sans tarder, et n'auront pas les forces de repousser les assauts de nos ennemis, qui ne verront pas d'un bon œil notre arrivée.
Ne vous méprenez pas général, je suis prêt à vous accorder un jour de plus si vous estimez qu'il s'agit là de la meilleure solution. Je tenais simplement à m'assurer que nous poussions le raisonnement jusqu'au bout. L'après, c'est surtout l'édification de défenses, dans un premier temps provisoires, et la mise en place d'une ligne d’approvisionnement autonome à travers la chasse, la pêche et que sais-je encore ! »


► Afficher spoiler
Je vous laisse volontairement poursuivre vos propositions car on parle bien d'une première installation dès la prise de la tour. NB : je vais faire une carte spécifique du gué qui se trouve au bord du fleuve, ou de tout autre endroit que vous estimerez approprié pour livrer bataille contre d'éventuels renforts. Que prévoyons-nous en ce sens ? Trouver de la nourriture en quantité suffisante pour nos hommes ne pourra pas se faire incognito.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 16 Janvier 2021, 00:42 
Hors-ligne Incube/Succube
USER_AVATAR
Maréchal et Grand explorateur du Conseil d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 1716
« Mon Roi, Général, sachez que les rôdeurs ont le souhait d'être présent pour assurer notre installation dans les meilleurs conditions. Nous saurons mettre à disposition nos meilleurs guetteurs et chasseurs pour assurer la surveillance et l'approvisionnement en vivre pour nos concitoyens.
A proximité de tels environnements, nous serons en mesure de tirer pleinement profits de leur compétence. »


Il désigna les forêts environnantes, autour de la tour de guet mais aussi du lac.

« Mais nous aurons déjà un premier obstacle de taille avant d'en arriver là. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 17 Janvier 2021, 22:55 
Hors-ligne Dramaturge
Avatar de l’utilisateur
Général du Conseil du Sceptre

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 8015
Le général Sothor prit note des dires d'Elendil et se figea l'espace d'une instant. Il allait répondre lorsqu'il se retint, peu avant qu'Ankhorn ne prenne la parole à son tour. Il restait figé encore un moment.

Finalement, il délaissa le roi pour s'adresser à d'autres membres du conseil

« Ankhorn, Linféä, si vous mettiez entre vingt cinq et cinquante de vos hommes pour creuser des fosses, les remplir de piques et les dissimuler sous de la végétation ou autre. Environ deux, trois mètres de profondeur sur un mètre de large.

Si nous arrivons à piéger le gué, nous devrions pouvoir juguler les représailles des orcs suite à la prise de la tour de guet. Car si nous devons prévoir une installation immédiate, cela signifie que nous allons devoir nous battre deux fois. Autant que ce soit dans les meilleures conditions possibles.
 »
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 449 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 18, 19, 20, 21, 22, 23  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Aucun utilisateur inscrit


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL